• Mord moi, épouse moi, ime moi chapitre 32

     

    Chapitre 32

     

    Arrivé chez nous, je l’emmenai dans ma chambre, pour parler. Je m’assis sur le lit et lui pris une chaise pour se mettre en face de moi, il s’assit à l’envers. J’avais peur de sa réaction…

    -Raconte moi, je ne te jugerais pas, me rassura t-il en prenant ma main.

    -Bien, alors, il y a quelque années, j’étais asse rebelle, je répondais au prof, j’étais dans toute les bastons, et je faisais chier les nouveaux en les enferment dans des casiers. Le problème de ce caractère c’est que il m’attirait beaucoup de problèmes, j’étais déjà amis avec Julie et Nathalie, mais notre trio contais un quatrième membre, Nathan, surnommé Nath, on étais une super bande, Julie était la timide, Nathalie l’intello, Nath c’était l’élément masculin et moi bah l rebelle…On faisait les quatre cent coup ensemble, sans jamais se faire avoir. Un soir où on rentrais d’une bonne soirée entre potes, on a croisé un mec a qui j’avais fait sa misère parce qu’il avait insulté Julie, Nath l’avais démoli avec moi, sauf que la ils était cinq et nous deux, vu que les filles ne pouvaient pas se battre… Il a commencé par me parler…

     

    FLASH BACK :

     

    -Tiens Alice, comme on se retrouvent, me dit-il en jetant un regard a ses potes.

    -Le plaisir n’est pas partagé lui répondis-je froidement.

    -Ho, tu me brise le cœur répondis t-il ironiquement.

     

    Il commença à s’approcher mais Nath se mit devant moi...

    -Attendez occupé vous d’abord de lui, je lui doit une bonne droite… dit-il en se massant la mâchoire comme si la douleur était revenu.

    -Nan, c’est moi que, commençais-je

    -Allez y venez, les provoqua Nath…

    -C’est demander si gentiment qu’on ne peut pas refusés.

     

    Ils s’approchèrent de lui et commencèrent a le frapper, je voulu allée l’aidée mais le mec m’a attraper. J’ai essayé de me défendre mais il ma mis un coup de poing dans les côte, j’ai riposté avec un coup de pied dans la mâchoire… J’allais aidée Nath sauf que les mecs étaient déjà au sol amochés et dans les pommes. Je n’eu pas le temps de respirer que j’entendis un cris, je me retourna le mec s’était relevé et avait un kanif a la main.

    -Lâche ça fait pas le con…

    -C’est tout de suite moins drôle, pas vraie.

    -Lâche se couteau mec…

    -Vien me le prendre. Non attend bouge pas j’arrive…

     

    Il avança et essaya de me donnée un coup de couteau pour m’effrayer mais Nath c’est interposé etce les pris dans le ventre. Il tomba à genoux et le gars voyant que ça dégénérait il s’enfuit accompagné de ces potes. Je me penchai au dessus de Nath… Les larmes coulèrent toute seul, je lui parlais pendant que les filles appelèrent les urgences.

     

    -Tien ça doit être la première fois que je vois ma rebelle pleurer, dit-il faiblement.

    -Espèce d’idiot pourquoi tu tes interposé… Je, je, ta pas intérêt a mourir c’est claire.

    -T’inquiète, je n’en est pas l’intension, ris t-il.

    -Tien le coup.

    -Promis.

     

    Les urgences sont arrivé ils l’ont transporté, et l’ont soigné, il est restés deux mois dans le coma avant de se réveillé, c’était en plein cour ont l’a d’ailleurs quitté pour aller le voir.

    Ont est arrivée à l’hôpital, il allait bien, enfin en apparence mon « père » avait fait la même chose et le savait.

     

    -Les filles vous pouvez me laissez avec ma rebelle pour que je la console ?

    -Bien sur…

     

    Je porta ma main à mes yeux des larmes s’en échappaient…

     

    -C’est le regun, pas vraie.

    -Oui, en tout cas je pense, je vis sûrement retourné dans le coma mais j’ai signé un papier je ne veux pas être branché…

    -…

    -Ne t’inquiète pas je serais toujours dans vos cœur ne l’oublie pas.

    Il me prit dans ses bras je passa la nuit avec lui et je m’endormis dans ces bras quand je me réveillais il ne respirait plus…

     

    FIN FLASH BACK :

     

    Les mois ont passé et mon look de rebelle a disparu malgré ce qu’il m’avait dit je me sentais coupable… Le jour de l rentré Britt  appris l’incident et a dit a tout le monde que j’étais une meurtrière…

     

    Démon me regardais tristement avant de se lever et de me prendre dans ses bras, mes larmes coulaient à flots, ont s’endormis ainsi moi les yeux rougis lui ses bras autour de ma taille pour me réconforter…

     

    ____________________________________________________________

    Donner moi votre avis


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :